Types d'insectes xylophages et cycles

Les capricornes

La larve de cet insecte vit dans les bois résineux œuvrés tels que les charpentes, les parquets et les menuiseries.

Description

L’insecte est noir ou brun et possède des antennes. Il est long de 10 à 20 mm (La femelle est plus grande). La larve est de couleur blanc ivoire et peut atteindre 25mm de longueur et un poids moyen de 400 mg. Elle possède deux fortes mandibules utilisées pour creuser les galeries (origine du bruit sec et régulier que l’on perçoit périodiquement). Elles sont résistantes et peuvent endommager divers matériaux placés au contact du bois (ex : une feuille de métal en plomb ou zinc de 1,5 mm d’épaisseur) afin que l’insecte  puisse regagner l’extérieur.

1.    La sortie de l’insecte se fait de la mi-juin à la fin août.

2.    Le mâle vie environ 25 jours et la femelle 18 jours.


Quel type d’attaque

Il attaque l’aubier des essences exclusivement résineuses. Les dégâts peuvent s’étendre à leur bois lorsque celui-ci n’est pas duraminisé (ralentissement ou arrêt de la diffusion intercellulaire, qui entraîne un changement de couleur et rend le bois imperméable). Les plus fortes attaques sont généralement constatées durant les 20 à 40 premières années qui suivent l’abattage. Les bois anciens apparaissent comme moins attractifs


Les vrillettes

La larve attaque les essences feuillues et résineuses. 

Description

L’insecte adulte est de couleur brune et mesure entre 2,5 et 5 mm. La femelle est généralement plus grosse que le mâle. Les œufs sont blancs, laiteux, en forme de gland et mesurent 0,5 mm. La larve est arquée,  blanche, mesure de 5 à 7 mm et possède trois paires de pattes.
La vrillette adulte émerge principalement en juin et juillet. Elle ne peut pas voler si la température est inférieure à 17°C alors elle se déplace en marchant. L’insecte parfait ne fait que se reproduire et a une durée de vie de 3 à 4 semaines. Après l’accouplement, la femelle dépose ses œufs dans des bois dont la surface est rugueuse et non cirée. Le nombre moyen d’œufs déposés, soit isolément, soit par groupes de deux ou trois, oscille entre 20 et 30.
Le développement de la larve varie entre 2 et 4 ans selon :
1.    une attaque éventuelle de champignon (qui favorise leur développement).
2.    l’humidité : du bois (optimal à 30%) et ambiante (entre 55 et 65%).
3.    la température (optimale vers 22°C).

Quel type d’attaque

Après le développement de la première génération, une attaque se décèle par la présence de petits orifices d’envol des adultes dont le diamètre est proche de 1 à 3 mm, ainsi que par l’apparition fréquente de petits amas ou coulures de vermoulure à la surface du bois (vermoulure grossière).
Les galeries larvaires sont de même diamètre que les orifices, orientées dans le sens du fil du bois et communiquent fréquemment entre elles.


Le lyctus

Il se développe uniquement dans les essences feuillues. 

Description

Cet insecte a une forme étroite et allongée allant de 2 à 7 mm. Sa coloration va du brun rougeâtre au brun foncé. Les larves mesurent 5 mm au maximum, sont arquées et blanches. Leurs flancs sont munis de bourrelets et possède trois paires de pattes. Il sort du bois à tout moment de l’année, après un cycle d’un an environ qui peut être rallongé ou raccourci, en fonction des conditions :
1. de température (optimales à 27 °C)
2. d’humidité ambiante (optimales à 75%)

Quel type d’attaque

Il s’attaque uniquement aux bois d’essences feuillues.

On ne le distingue que par les trous de sortie de 1 à 2 mm de diamètre. Il peut attaquer des lames de parquet en pin ou en chêne qui seraient montées sur des lambournes. Pour regagner l’air libre, les adultes peuvent traverser des bois épais ou d’autres matériaux tels que le plastique. Les galeries sont de 1 à 2 mm et parallèles au fil du bois. Le bois infesté devient une fine vermoulure.


Les sirex

Ces insectes n’infestent que les essences résineuses. Il existe une multitude de variétés de cet insecte. 

Description

Les Sirex ressemblent à des guêpes et ont une forme allongée pouvant aller de 10 à 50 mm. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Les femelles et les mâles se distinguent facilement par certains caractères anatomiques tels que la différence de coloration.
Quel que soit leur sexe, les insectes parfaits possèdent deux taches jaunes sur la tête derrière les yeux. Leur thorax est de teinte noire. Les larves de cet insecte sont de couleur blanc ivoire et ont une forme cylindrique. Elles compactent la vermoulure dans leurs galeries grâce à une épine sur la face dorsale de leur dernier segment abdominal.
Les insectes parfaits essaiment entre juin et début octobre. Leurs vols sont très bruyants et ils peuvent parcourir plusieurs kilomètres. Les femelles pondent soit sur des arbres dépérissants, soit sur des grumes fraîchement abattues. Après avoir prospecté la surface, elles enfoncent leur tarière et dépose 3 à 7 oeufs. Le nombre d’œufs total varie en fonction de la taille de l’insecte et va de 50 à 500 œufs.
La longueur du cycle biologique dépend :
1.       de l’humidité du bois.
2.       des conditions climatiques ambiantes.

Quel type d’attaque

Il ne peut y avoir d’infestation sur des bois secs. L’infestation n’est détectable que lors de la sortie de la première génération. Les trous ronds pouvant varié selon la grosseur de l’insecte (3 à 6 mm). La vermoulure n’est visible qu’à 2 cm de profondeur, est compactée et de même couleur que le bois.